Chauffage et économies

D’après des études, le chauffage est l’un des premiers post de communication d’une maison. Il représente jusqu’à 70 % de la facture d’énergie au niveau des foyers français, voire plus. Malgré cela, il existe des systèmes de chauffages moins énergivores, mais aussi des astuces pour réduire sa consommation énergétique. C’est justement notre thème du jour.

Le poêle à bûches : un chauffage au bois économique

Pour réduire votre consommation énergétique, il est nécessaire de choisir un appareil de chauffage moins énergivore. Dans cette optique, pensez au poêle à bûches. De prime abord, il s’agit d’un système de chauffage autonome. Le bois suffit à lui seul pour mettre votre habitation bien au chaud. Son utilisation vous permettra ainsi de faire des économies sur votre facture d’électricité. Ensuite, le poêle à bois est alimenté avec une énergie moins chère. En effet, le bois de chauffage est le combustible le moins onéreux du marché. Ce n’est pas tout, il n’est pas assujetti aux fluctuations de prix, contrairement aux énergies fossiles. Outre les économies d’anergie, le poêle à bûche respecte également l’environnement. Contrairement aux idées reçues, le bois de chauffage n’émet pas une grande quantité de CO2 dans l’atmosphère. De nos jours, il existe des bois labélisés Flamme Verte. Ils sont propres. Il faut également savoir que le bois de chauffage est neutre écologiquement puisque le taux de CO2 émis par le bois lors de sa combustion est largement moins inférieur que le gaz absorbé par un arbre durant sa croissance.

Radiateur électrique à inertie : un chauffage économique

De nos jours, de plus en plus de personnes utilisent un appareil de chauffage électrique, entre autres un radiateur électrique. Comme son nom l’indique, il fonctionne à l’électricité. Ainsi, il pourra booster votre facture d’électricité, sauf si vous utilisez un modèle économique en termes de consommation énergétique. Il existe en effet plusieurs modèles de radiateurs électriques. Si vous cherchez un appareil de chauffage moins énergivore, privilégiez un radiateur à inertie. Il s’appelle ainsi à cause de sa capacité inertielle très importante. Contrairement aux autres types de radiateurs, le modèle consomme de l’énergie très faible. Le radiateur électrique en fonte fait partie des chauffages électriques à inertie. Pour cause, la fonte est un matériau qui emmagasine de la chaleur. Ensuite, il restitue la chaleur après son extinction. Autrement dit, l’appareil continue de chauffer votre maison même après s’être éteint, et ce, de façon homogène.

Quid du choix d’un appareil de chauffage ?

Quel que soit le type de votre appareil de chauffage, poêle à bûches ou radiateur électrique, il est toujours nécessaire de bien choisir votre chauffage. Ils ne se valent pas tous. À commencer par la marque du produit. De nos jours, le marché de chauffage est plein de produits contrefaits. Pour éviter les mauvaises surprises, privilégiez une marque leader dans le domaine. C’est pour éviter la contrefaçon. Ensuite, choisissez un produit certifié. En ce qui concerne le poêle à bois, il doit être labellisé Flamme Verte si vous souhaitez utiliser un appareil de chauffage moins énergivore et écologique. Quand vous cherchez un bon radiateur à inertie, vous devez tenir compte de différents labels des appareils électriques. Parmi lesquels le label CE, label créé par la Commission Européenne. C’est pour dire que les radiateurs répondent à des normes techniques. Vient ensuite le label NF, label qui certifie qu’un produit est conforme aux normes françaises de sécurité et de qualité.

Chauffage : comment économiser de l’énergie ?

Vous souhaitez faire des économies sur votre facture de chauffage. Outre le choix de l’appareil de chauffage, il existe également des astuces pour réduire significativement votre consommation énergétique. Premièrement, il faut améliorer l’isolation de la maison. Il faut savoir que 30 % des déperditions de chaleur d’une maison provient de la toiture, contre 20 % pour les murs. Il existe deux méthodes pour isoler une habitation : par l’intérieur et par l’extérieur. Elles ont chacune leurs spécificités. Si vous souhaitez garder la surface habitable de votre logement et conserver l’esthétique originale de votre pièce de vie, investissez dans l’isolation extérieure.

Par contre, si vous souhaitez vous soustraire de toutes les formalités administratives, choisissez l’isolation par l’intérieur. Les ouvertures font également partie des points vulnérables des pertes thermiques. Pour réaliser des économies sur votre facture de chauffage, améliorez l’isolation de vos portes d’entrée et de vos fenêtres et baie vitrée. Il existe plusieurs moyens pour isoler des menuiseries. Vous n’avez qu’à choisir la technique qui répondra à vos besoins et à votre budget.